L'ANNONCE DE LA NAISSANCE DU MESSIE

 

BY Andre A. A. Lederer

©1999, 2000, 2001,

 

 

 

 

 

 

 

 

Important:  Please do not remove this page.  Please see note.

NOTE:

We believe that Teachers are people of integrity and will act honestly as representatives of their church or institution.  We trust you to send a payment if you decide to use one of our plays or a portion thereof.    
Payment amount is entirely up to you (
pay as you have been blessed).  Please include the name of the play that you use with your payment.  Please send all payments to the following person and address.  

Andre Lederer
35 Fieldstone Bay
Winnipeg Manitoba Canada
R2Y 0R1

 

 

 

 

La scène: Tard en soirée sur une colline juste à l’extérieur de Bethléhem, des bergers assis autour d'un feu. (fabriquer un feu de quelque sorte).

 

Père:                    Regardez!  Ces étoiles, ne sont-elles pas belles ce soir!

 

Grand-père:         Mais oui, et c’est merveilleux de savoir que Dieu les a toutes nommées!

 

L'autre berger:    Vous savez, il a également compté tous les cheveux sur nos têtes.

 

Père:                    Bien, pour certains d'entre nous cela n’est pas une tâche si difficile.

 

Grand-père:         Sérieusement maintenant, savez-vous ce que cette simple vérité nous indique?

 

Père:                    C’est quoi, Père?

 

Grand-père:         Elle nous indique que si Dieu est si intéressé par des choses apparemment insignifiantes telles que compter les cheveux sur nos petites têtes, combien plus Il s’intéresse à tous les autres détails de nos vies!

 

Ruth entre portant un plateau de biscuits.

 

Ruth:                    Vous voici!

 

Grand-père:         Bonsoir Ruth ... Qu’est-ce qui t’amène ici si tard la nuit?

 

Ruth:                    Il fait si frais ce soir.  J'ai décidé de vous faire un petit quelque chose pour vous réchauffer.

 

Père:                    Oh mon épouse, quelle bénédiction tu es pour nous!

 

Autre:                   Oui, et votre cuisine est la meilleure dans la région!

 

Ruth passe le plateau au grand-père mais il signale qu'il n'en veut pas.

 

Ruth:                    Grand-père, Ne voulez-vous pas en avoir?

 

Grand-père:         Bien sûr tu me taquines.  Regarde, (le grand-père tient son estomac) je suis comme le Mont des Oliviers!

 

Ruth:                    Bien non grand père:  Vous êtes un roseau. ... Prenez-en un!

 

Grand-père:         D’accord, mais juste un... (Ruth passe aux autres) hé, où vas-tu avec ce plateau?

 

Ruth:                    (regardant autour pour son jeune fils) Papa, où est notre petit Benjamin?

 

Père:                    (hésitant) uh,  Oh,  il est plus loin ... Il s'occupe des moutons.

 

Ruth:                    Plus loin! Mais c’est si tard ... est t-il en sécurité?

 

Autre:                   Bien sûr, il est avec son oncle Omar.

 

Père:                    Shhh [ il essaye de signaler afin qu'il garde sa bouche fermée ]

 

Ruth:                    Eh! Vous savez que je n’aime pas ça quand il est seul avec oncle Omar.  Il est constamment en train de lui remplir la tête de ses idées de la façon dont le Messie viendra pour détruire les Romains et des choses comme cela.  Vous savez, [ elle parle sévèrement mais pas trop fort. ] ce genre d'idées lui apporteront un paquet de trouble un jour!

 

Père:                    Maman, ne t'inquiètent pas autant.  Notre garçon a une bonne tête sur les épaules.  Et pourtant c’est vrai, qu’un jour le Messie va régner de Jérusalem sur le trône du Roi David.  Donc ne t’inquiète plus pour Benjamin.  Je suis certain que les croyances d'Omar n’auront pas grande influence sur la vie de notre garçon.

 

(Ruth fait signe de tête, signifiant son accord)

 

Autre:                   Regardez, je pense que ce sont eux qui reviennent maintenant.

 

Omar et Benjamin courent au travers les gens (dans la salle) et arrivent sur l'estrade. Benjamin feint pour être un soldat israélien et Omar un soldat romain.  Benjamin chasse Omar avec une épée fabriquée à partir d’un branche.  Tous les deux hurlent pendant qu'ils viennent sur l'estrade.

 

Benjamin:            (criant) Arrêtez-vous, chien de romain!  Revenez et combattons ensemble!

 

Omar:                  Qui êtes-vous et que voulez-vous avec moi?

 

Benjamin:            Je viens au nom du Seigneur qui s'assied sur le trône de l’Israël et j'exige la vie de n'importe quel oppresseur qui s’oppose à la voie de la paix pour son peuple.

 

(Benjamin prend l'épée et la pousse entre le bras et la poitrine d’Omar, qui tombe par terre.  Benjamin se tient au-dessus de lui avec ses bras pliés avec fierté! Il y a quelques secondes de silence et finalement Ruth tourne son regard vers le père...)

 

Ruth:                    Maintenant, qu’est-ce que tu disais au sujet de l’influence d'Omar sur notre enfant? (le père hausse les épaules sans rien dire).

 

 

Omar                   Oh Ruth, [ il dit, se mettant debout ] j'étais juste en train d’expliquer à l'enfant concernant la gloire qui entourera le Messie quand il viendra.  Quel jour de réjouissance ce sera, quand il naîtra!  Je puis l’imaginer maintenant, de la musique, des chants, des gens dansant de joie dans les rues.  Oh quelle gloire!  Laissez-moi vous le dire...

 

Grand-père:         Omar, peut-être que tu t’es trompé?

 

Omar:                  Trompé!  Trompé au sujet de quoi? La venue du Messie?

 

Grand-père:         Non, pas au sujet de sa venue, mais comment il viendra.  Viens ici mon fils, laisse-moi t’expliquer.

 

(Omar recule rejetant l'offre du grand-père mais il écoute quand même.)

 

Benjamin:            J’aimerais l’entendre grand-père,  qu’est-ce que vous croyez?

 

Grand-Père:        Vous voyez, je pense depuis longtemps à ce sujet, la venue du Messie.  J'avais pensé à la façon dont notre Dieu, le Dieu d'Abraham, d’Isaac et de Jacob s'est révélé par son peuple dans le passé.  Te rappelles-tu de l'histoire de Moïse?

 

Benjamin:            Naturellement!  Bien sûr!  Il était le plus grand dirigeant en Israël.

 

Grand-père:         Oui, mais regarde à son début.  Il n’était qu’un petit bébé d'une famille ordinaire d’Israélite ... et sais-tu ce que les Écritures indiquent à son sujet?

 

Benjamin:            Non.  C’est quoi?

 

Grand-père:         Elles disent que Moïse était un homme humble, l'homme le plus humble sur la surface de la terre.  Et Dieu a pris cet homme humble et a fait de lui un grand dirigeant. [ pause ]  et Benjamin, qui était le plus grand roi qu’Israël avait jamais vu?

 

Benjamin :           Serait-ce le Roi David?

 

Grand-père:         C'est exact, et David était le plus jeune (le cadet) de sa famille, il était considéré comme étant le moins important de sa famille!

 

Père:                    Oui, je vois, je comprends.  Dieu a pris ce qui était faible, ce petit garçon David, et par lui Il a détruit le géant Goliath.

 

Grand-père:         Oui, maintenant vous l'avez.

 

Benjamin:            Mais qu’est-ce que tout cela a à faire avec le Messie, Grand-père?

 

Grand-père:         Bien, il signifie que peut-être, juste peut-être, la venue du Messie ne se fera pas dans la gloire, mais l’humilité.

 

(bruit du vent, tranquillement au début, puis accroissant, plus fort).

 

Ruth:                    D'où est-venu ce vent?

 

(le tonnerre gronde et se développe dans l'intensité).

 

Père:                    Est-ce que j'ai entendu du tonnerre?

 

Grand-père:         Quoi? dans une nuit claire?

 

Toutes les lumières dans le bâtiment devraient s'éteindre à ce moment aussi bien que le feu. (les flashes d'appareil-photo pourraient flasher à plusieurs reprises pour simuler la foudre. Alors un projecteur très lumineux brille sur les bergers.  La lumière représente l'ange.  Les bergers agissent très effrayé et se serrent dans un coin regardant l'ange, avec leurs mains protégeant leurs visages.

 

Ange:                   Ne craignez point; car je vous annonce une bonne nouvelle, qui sera pour tout le peuple le sujet d’une grande joie:  c’est qu’aujourd’hui, dans la ville de David, il vous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur.  Et voici à quel signe vous le reconnaîtrez: vous trouverez un enfant emmailloté et couché dans une crèche..  (peut-être une autre version)

 

Voix d'anges:       (un groupe de jeunes, ailleurs dans la salle ou pré-enregistrés sur cassette jouée par le système son)  “Gloire à Dieu dans les lieux très hauts, Et paix sur la terre parmi les hommes qu’il agrée!”  (répétition)

 

L'ange disparaît et les lumières reviennent à la normale.

Les bergers se regardant les uns les autres dans un état de choc de ce qui est arrivé.

 

L'autre Berger:   Avez-vous vu, ce que je viens de voir?  Ce n'est pas un rêve, n’est-ce pas?

 

Grand-père:         Non, ceci est de Dieu.  Allons à Bethléhem et voyons cette chose qui s'est produite, dont le Seigneur vient de nous annoncer!

 

Les bergers commencent à partir, mais Ruth s’arrête pour un bref moment.

 

Ruth:                    Mais qui va s’occuper des moutons?

 

Père:                    Je ne sais pas?  Laissons faire les moutons!  Dieu s'occupera des moutons!

 

Tous les bergers partent en passant par l’audience, sauf Omar).

 

Omar:                  (en réfléchissant, au centre de l’estrade):  Le Messie, habillé en chiffons, ... couché dans une mangeoire, ... en chiffons?

 

Omar se rappelle alors les paroles dites par Grand-père.  (Faire jouer la voix du Grand-père avec, écho (reverb) utilisant le système de son):   peut-être juste peut-être, la venue du Messie ne se fera pas dans la gloire, mais l’humilité.

 

Omar:                  [ regardant vers le haut et commençant avec une voix douce, il dit ]... Je comprends, (puis plus fort)  Oui. Je comprends maintenant!  Grand-père,  Tout le monde

Hé!  Attendez-moi!

 

(Omar court).

 

 

Fin de la première scène


La deuxième scène

À la crèche

 

 

Dans ce type de pièce de théâtre, c’est mieux de ne pas utiliser les animaux. Vous pouvez utiliser quelques bottes de blé et de la paille répandue ici et là pour donner à la scène une atmosphère plus réaliste.

 

Marie est couchée près de la mangeoire et Joseph est assis à côté.

 

Marie:                  Joseph

 

Joseph:                Oui Marie

 

Marie:                  Comment va le bébé?

 

Joseph:                Il est correct.  Il va très bien.  Je viens juste de le vérifier.  Cette mangeoire lui fait une couchette pas si pire.

 

Marie:                  uh...

 

Joseph:                Maintenant Marie, tu devrais essayer de te reposer.

 

[quelques moments passent dans le silence. ]

 

Marie:                  Joseph

 

Joseph:                Oui Marie.

 

Marie:                  Te rappelles-tu du moment où je t'ai raconté comment l'ange du Seigneur m’est apparu et m’a indiqué que je concevrais et que j’enfanterais un fils et que son nom devait être Jésus?

 

Joseph:                Oui, je me rappelle.

 

Marie:                  Et alors l'ange a indiqué que cet enfant serait grand, et s'appellerait Fils du très haut: et le Seigneur Dieu lui donnerait le trône de son père David:

 

Joseph:                Oui, oui je me rappelle, et il a également dit qu'il régnerait sur la maison de Jacob pour toujours; et, que son royaume n'aura pas de fin.

 

Marie:                  Mais, alors, pourquoi?  Pourquoi sommes-nous rendus ici en ce lieu puant avec notre fils Jésus, enveloppé dans des bandes de tissu et couché dans une mangeoire?

 

Joseph:                Oh Marie,  je comprends bien comment tu te sens.  J’ai les mêmes sentiments.  Mais nous devons placer notre confiance dans le Seigneur. Je suis sûr qu’Il connaît notre situation et qu'Il agit pour que même ceci, serve à notre bien.

 

Marie:                  Je sais Joseph, je sais.

 

Marie:                  (surpris et effrayé): Joseph, il y a quelqu'un ici!

 

(Joseph, surpris, se lève rapidement)

 

Joseph:                (trébuchant au-dessus de ses mots, et se déplaçant vers les visiteurs) Qu’est-ce que vous ... puis-je vous aidez?  Mon épouse ... elle vient juste d’avoir un bébé.

 

Père:                    (avec beaucoup de passion)  Oui,  Oui,  Gloire à Dieu!  C’est pour cela que nous sommes venus.

 

Joseph:                Qu’est-ce que vous voulez dire?

 

Père:                    C'est pourquoi nous sommes ici!  Un ange du Seigneur nous est apparu, et nous a indiqué que le Christ était né et que nous Le trouverions enveloppé de chiffons et couché dans une mangeoire!  [ le père se tourne vers les autres ] Regardez tout le monde!  C’est vrai!  C’est exactement comme on nous a dit!

 

Joseph:                (prenant un moment pour digérer ces événements)  Alors venez, mes chers frères, entrez.

 

(les bergers se réunissent autour de la mangeoire pour voir l'enfant. Après quelques moments Omar entre sur la scène, tout essoufflé.  Il observe sa famille recueillie autour de l'enfant et s’approche pour voir l’enfant de ses propres yeux.)

 

Omar:                  Regardez ces chiffons, (il prend un morceau de tissu) ces beaux chiffons et ... dans une mangeoire et ... [levant ses mains vers le ciel, il cri ]  Gloire à Dieu!  Le Messie est né!

 

Omar tombe alors à ses genoux en adoration, avec sa tête courbée vers la terre.  Puis, les autres bergers regardent Omar et se courbent aussi en adoration. Pendant ce temps Marie et Joseph observent les bergers et tournent leur regard l'un vers l'autre dans la stupéfaction. Les lumières deviennent très faibles. Tous les acteurs gèlent pendant quelques secondes pour signaler que la pièce de théâtre est terminée.

 

Benjamin s’avance hors du caractère pour s'adresser aux auditeurs.  Une lumière (“spot light”) brille sur lui.

 

Benjamin:            Ce que Grand-père a dit est vraiment vrai.  Au cours des années Dieu a travaillé par de puissants moyens, en se servant d’hommes et de femmes humbles, on pourrait dire des gens pauvres en esprit.  Ainsi, ce n'est pas surprenant, que Dieu en envoyant son Fils dans le monde l’a fait en accord avec la façon dont Il avait travaillé dans le passé.

 

(Père s’avance hors du caractère, pour s'adresser aux auditeurs.  La lumière (“spot light”) se déplace sur lui.

 

Père:                    Avant que Jésus soit entré dans ce monde, Il était avec son Père dans le ciel où Il était vêtu de la gloire et de la puissance et entouré par la louange et l’adoration.  Mais la Bible nous indique que Christ a quitté toute la gloire du ciel et s’est humilié pour devenir un simple homme.

 

(Omar s’avance pour s'adresser aux auditeurs.  La lumière (“spot light”) se déplace à lui.).

 

Omar:                  Mon rêve au sujet du Messie venant dans la gloire et la puissance, n'est pas trop loin de la vérité, c’est quelque chose que la Bible enseigne.  Ce que je ne savais pas c’est que le Messie viendra à deux reprises et que la première fois Il viendrait dans l'humilité, comme l’agneau de Dieu.  La prochaine fois que Jésus vient, Il ne viendra pas dans l'humilité mais dans la gloire et la puissance.  La Bible nous indique qu'il sera révélé du ciel avec des flammes de feu, avec des milliers et des milliers d'anges qui L'accompagneront (II Thess. 1:7-8).  À ce moment-là il jugera les vivants et les morts et il nous passera tous au tamis, pour séparer ceux qui ont la foi en lui de ceux qui ne l’ont pas.

 

(Joseph s’approche pour s'adresser aux auditeurs. .  La lumière (“spot light”) se déplace à lui.).

 

Joseph:                De la même manière que Jésus est venu vers nous, nous devrions également venir à Lui, dans l'humilité.  Jésus a dit ' Je vous le dis en vérité, quiconque ne recevra pas le royaume de Dieu comme un petit enfant n’y entrera point Marc 10:15.  Jean 3:16 dit que “Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle.”  Ne voulez-vous pas recevoir Jésus dans votre vie ce soir pour expérimenter personnellement le sens véritable de Noël?

 

Au nom de notre église, nous vous souhaitons, à chacun de vous, un Noël merveilleux et significatif.  Que Dieu vous bénisse!